Les 5 principaux mensonges de GM, la cupide

GM Canada continue de construire là où elle vend ses produits

N’importe quoi. GM prévoit mettre des milliers de personnes au chômage au Canada, réduisant la production ici, tout en poursuivant son expansion au Mexique, où elle construit trois fois et demie plus de véhicules qu'elle n'en vend là-bas. Et ce sera bientôt plus proche de cinq contre un.

GM s'est « pleinement engagée envers le Canada »

Mettre 24 000 Canadiens au chômage en fermant l'usine d'assemblage d'Oshawa tout en augmentant la production au Mexique, où les droits de la personne et les droits des travailleurs sont bafoués, ce n'est pas s'engager « pleinement » envers le Canada. GM refuse même d'honorer son propre engagement écrit envers les travailleuses et travailleurs de ne fermer aucune usine pendant la durée de la convention collective actuelle.

GM a remboursé 10 fois le renflouement reçu

Investir dans votre entreprise qui réalise des profits records n'est pas la même chose que de rembourser les contribuables canadiens qui ont renfloué GM avec près de 11 milliards de dollars lorsque le constructeur automobile était menacé de faillite. Ça ne tient pas la route!

Le boycottage des véhicules GM de fabrication mexicaine nuira aux fournisseurs de pièces

Le Canada accuse déjà un déficit commercial de 14 milliards de dollars dans le secteur de l'automobile avec le Mexique. Les fournisseurs de pièces d'automobile du Canada n'envoient qu'environ 3 % de leurs produits au Mexique. La fermeture de l’usine d'Oshawa détruira beaucoup plus d'emplois dans le secteur des pièces d'automobile que ne l'a jamais fait la production mexicaine.

L’usine d’Oshawa doit fermer à cause de « l’évolution du marché »

Le fait que le marché des véhicules est passé de l'automobile aux VUS et aux camionnettes au cours des deux dernières décennies n'est pas surprenant. GM fait semblant de réagir au marché alors qu'elle choisit délibérément de construire ses modèles les plus vendus au Mexique.